Témoignages

 

 

 

Dana Musca fait partie de ces rares professeurs qui sont encore passionnés par leur métier et qui deviennent pour cette même raison irremplaçables auprès de leurs élèves.

La pratique du piano avec elle pour enseignante n’est pas seulement un moment de pur plaisir, mais également un véritable enrichissement personnel et culturel. En effet, il ne s’agit pas simplement d’apprendre à lire une partition ou à agiter ses doigts au dessus d’un clavier. L’enseignement de Dana comprend bien évidemment des éléments techniques-ceux-ci étant indispensables à la pratique d’un instrument- cependant, ils sont toujours intégrés dans un contexte plus large : celui de l’œuvre musicale dans son ensemble. Le style musical de l’époque, les conditions historico-culturelles, la personnalité du compositeur, l’harmonie particulière d’un passage, la grammaire musicale utilisée, tous ces éléments sont intégrés pour une meilleures compréhension de la musique et de la pratique pianistique. Chaque geste, chaque phrase musicale et parfois même chaque note sont expliqués, imagés et contextualisés pour une compréhension optimale de la musique. Avec Dana, il n’est pas simplement question d’apprendre à jouer du piano, mais bien de comprendre cet instrument sous tous ses aspects et d’être capable de déchiffrer une partition en mettant en relief toute la profondeur de la musique qu’elle contient.

Dana s’adapte à chacun de ses élèves en fonction de ses besoins et de ses envies : pas besoin de vouloir devenir professionnel pour obtenir l’attention nécessaire et faire des progrès en continu. Même lorsqu’on se trouve seul à la maison devant son piano, Dana ne nous laisse pas tomber et nous donne des conseils pour bien travailler et progresser. Chaque étape de l’apprentissage est ainsi clairement définie et c’est alors un vrai plaisir de découvrir l’art du piano aux côtés d’un professeur aussi remarquable.
(Virginie Borgeaud)

 

DANA, MON PROFESSEUR DE PIANO

Quand j’était petite, j’ai commencé le violon avec un professeur épouvantable, sévère, anti-pédagogique et n’aimant pas les enfants. Pendant deux ans je n’ai joué que des études encore et encore. Après quatre ans d’efforts acharnés j’ai rangé définitivement mon archet et mis une croix sur ma carrière musicale. Devenue adulte j’ai entrainé ma famille dans la musique et rencontré Dana à des nombreuses occasions à l’Institut de Ribaupierre.

Il y a quatre ans j’ai reçu un piano…et j’ai décidé de commencer une carrière d’apprentie-pianiste, bien sûr avec Dana. Grâce à elle et à sa patience j’ai peu à peu repris confiance en ma capacité de jouer d’un instrument.

Dana sait s’adapter à chacun, elle est à la fois juste, sensible mais exigeante, toujours enthousiaste et encourageante.
Une fois par semaine ma leçon de piano est comme une parenthèse magique au milieu d’une vie bien occupée, un petit moment privilégié partagé autour de ce bel instrument qui, grâce au professionnalisme de Dana, se laisse peu à peu, lentement mais sûrement, apprivoiser.

(Laurence Owlya Reinhardt)

 

C’est déjà passé la cinquantaine que j’ai décidé de me mettre au piano. Je n’avais jamais fait de musique auparavant et mes connaissances musicales étaient très réduites. Trouver le professeur qui me convienne ne fut pas chose facile. J’ai travaillé avec 5 personnes différentes avant ma première leçon avec Dana: une fois c’était très scolaire, au contraire une autre fois je me suis trouvée devant un immense piano à queue et le professeur à 6 mètres de moi, une 3ème fois très triste et sans chaleur et là j’étais prête à tout abandonner.

Pour moi c’est un réel plaisir à chaque leçon de travailler avec Dana Musca. Tout se passe avec gaîté, légèreté ce qui n’exclut pas un grand sérieux et surtout un grand respect face à mes désirs et aussi mes difficultés. Dana c’est une main de fer dans un gant de velours. Sous sa grande gentillesse on sent une volonté de nous faire progresser. Elle sait exactement où j’en suis dans mes connaissances, ce que je suis aussi capable de faire et me propose des morceaux qui me font travailler une nouvelle difficulté. Elle veut absolument que je progresse et me pousse, chaque leçon, dans ce sens là.

Aujourd’hui je termine l’étude des 12 variations de Mozart , même si ce n’est pas parfait, je suis très fière de pouvoir les jouer les 12 à la suite.

(Françoise Frieden)

 

Je suis des cours de piano depuis plusieurs années avec Dana Musca. Ce que j’apprécie chez elle est sa capacité d’écoute et une manière très personnelle de faire progresser un élève adulte par niveaux d’apprentissage successifs. Sa capacité de nous aider à visualiser les morceaux que nous jouons est très utile.

(Eric Lecomte)

 

Voici bientôt 2 ans et demi que j’ai le plaisir d’être coaché par Dana Musca.

Ce que j’apprécie le plus dans la méthodologie de Dana est son adaptation à mes besoins. Elle comprend bien le fait que mes activités professionnelles ne me permettent pas d’exercer mon instrument toujours comme je le voudrais. Bien entendu, et à mon humble avis, inutile de se lancer dans une telle aventure musicale si on ne décide pas de donner le plus de temps possible à cette activité.

Dana est prête à donner entièrement son savoir-faire et même sur demande à adapter ses cours. Personnellement, j’aime bien que mon cours comporte un peu de grammaire musicale ainsi que des explications sur les époques, les styles de musiques et des anecdotes sur les compositeurs. Et avec elle, pas d’exercice rébarbatif, on se lance directement dans la musique étant entendu que chaque composition est un exercice en soi, une difficulté à aborder.

Avec Dana, je n’ai pas l’impression de suivre simplement un cours de piano. Une vraie relation amicale, de confiance et de respect mutuel s’est installé. Bien entendu, Dana a ses exigences, elle attend que j’apporte le meilleur de moi-même, que je ne me contente pas de peu et me réprimande quelques fois. Normal, pour une personne qui vise l’excellence. Mais dans tous les cas, Dana cherche toujours à trouver le chemin le plus adapté pour que je puisse progresser au piano et si il s’avère que le chemin n’est pas le meilleur, elle trouvera encore une autre piste et toujours avec une patience incroyable. Et même dans mes moments de doute, et dieu sait qu’il y en a, elle se voudra toujours rassurante.

De plus, Dana apporte avec son blog une grande quantité d’informations bien utiles pour aborder le piano de manière exhaustive. Et quelques fois même, elle amène ses élèves à voir des concerts avec des pianistes reconnus. Elle propose également à sa classe à se reproduire dans l’enceinte de l’école devant un public pour une audition.

Je pourrais conseiller à quiconque de travailler avec Dana, en sachant qu’elle apportera tous les outils possibles pour progresser rapidement dans la pratique du piano, si on le veut bien.

(Freddy Germanier)

 

Voilà plusieurs années déjà, nous sommes partis en quête d’un nouveau professeur de piano pour notre fille. Et c’est là que nous avons fait connaissance avec Dana, professeur de piano à l’Institut de Ribaupierre à Lausanne.

Nous avons très vite remarqué que Lou ressortait de son cours hebdomadaire comme rechargée d’une énergie nouvelle, elle chantonnait, se mettait à son piano directement en rentrant. Elle était juste rayonnante et les progrès ont été très rapides.

Et cela se constate aussi chez les autres élèves, que nous avons l’occasion de suivre en assistant aux auditions que Dana organise deux ou trois fois durant l’année. L’ambiance y est chaleureuse, parfois d’autres musiciens collaborent, formant des duos superbes, ou alors, dernière expérience en date, associer d’autres membres de la famille, pas forcément musiciens, et ainsi s’essayer à une expérience inédite, sous le regard bienveillant de Dana !

J’ai moi-même pris des cours pendant que mon emploi du temps me le permettait et je me réjouis d’ores et déjà de pouvoir réitérer ce projet au plus vite !

Voilà, je conseille donc à quiconque, petit ou grand, débutant ou avancé dans le monde du piano, laissez-vous guider et conseiller par cette artiste aux doigts d’or et à l’âme généreuse, vous ne le regretterez certainement pas !!

(Anne-Catherine Sicovier, maman de Lou, 15 ans)

 

 

Les commentaires sont fermés.