Un truc pour aller toujours de l’avant

b02b6261a74a59fe4ac9a5d9471af65eNous poursuivons tous la satisfaction : dans ce que nous faisons (travail, divertissement, etc.)dans ce que nous sommes, dans notre relation aux autres… La musiquepratiquée en amateur ou en professionnel, est une source certaine de satisfaction et de développement personnel. Mais comme dans tout ce que nous faisons, si nous nous y prenons mal, la musique peut être également une source de frustration.

 

 

 

  • – Combien de fois vous est-il arrivé de travailler votre instrument pendant des heures ou même des jours sans avoir l’impression que vous progressiez ?
  • – Combien de fois avez-vous passé quatre heures au lieu de deux pour obtenir un résultat dans ce que vous travailliez ?
  • – Combien de fois avez-vous été déçu de vous-même en sentant que vous ne progressiez pas et avez-vous perdu l’estime de vous-même sans comprendre pourquoi vous n’arriviez pas à évoluer ?
  • – Combien de fois en commençant la journée vous êtes-vous dit que vous vouliez travailler efficacement votre instrument et que finalement vous abandonniez après un certain effort, déprimés, parce que vous ne sentiez pas les choses prendre forme ?

Être productif est une question d’organisation. Oui, mais : cette organisation doit être drôle, créative, plaisante, clémente, sans obsession aucune. Votre quotidien et votre travail doivent être pensés et organisés par priorités. Avec un peu d’expérience vous verrez que vous gagnerez toujours plus en efficacité à les ordonnancer.

ad300b2ed2ce421046fe6d96fba804a5

 

Le savions-nous?      -Quoi donc?         -Comment y faire?          -Peut-être pas.

À l’écoledepuis tout petit, on nous demande d’apprendre un certain volume de choses, mais on nous explique rarement comment structurer nos pensées et comment hiérarchiser notre travail pour fixer rapidement et efficacement dans notre esprit les nouvelles informations. Les bons enseignants savent nous instruire non seulement sur la matière, mais nous donnent aussi une méthode de travail pour implanter et cristalliser dans notre mémoire ce que nous devons apprendre. Donc, tous ceux qui n’ont pas eu parents ou enseignantsqui leuront appris à se donner des priorités et à s’organiser, doivent l’apprendre par eux-mêmes. Et quelle satisfaction quand nous y arrivons!

Mon Cahier Magique:

Depuis plusieurs années, j’ai pris l’habitude d’utiliser un petit cahier que j’ai toujours sur le bord de mon clavier (et que je personnalise avec tout ce que ma créativité trouve de plus divertissant sur le moment) dans lequel j’inscrichaque jour (en précisant la date) trois buts à atteindre dans mon travail quotidien au piano. Ça peut être par exemple un but de réflexion et de résolution de la technique d’un passage, un but de lecture et découverte d’un morceau oule choix d’un doigté d’un passage précis… D’autres exemples pourraient être : l’apprentissage d’un passage par cœur, l’adjonction de détails d’interprétation et d’expressivité dans le morceau, l’analyse et la compréhension de l’harmonie du morceau travaillé, s’enregistrer et regarder ou écouter ce qu’on vient de jouer et prendre notes des observations faites, etc…

À la fin de chacune de mes séances au piano, je dois avoir rempli ce que j’avais inscrit dans mon cahier et que je m’étais proposé d’atteindre ce jour-là. Personnellement, je me sens satisfaite si dans ma discipline personnelle je réalise au moins trois objectifs quotidiens (plus si possible, mais au moins trois). J’ai également appris à ne pas surestimer mes capacités ou les possibilités du moment. C’est à moi de choisir chaque jour, en fonction du temps à ma disposition, de mon état de fatigue, du point ou en est mon travail ce que j’inscrisur mon cahier.

Peut-être que vous avez seulement vingt minutes ce jour-là à consacrer au piano? Ça ne fait rien : adaptez votre travail. Vos trois buts pourraient-être par exemple : refaire un passage que vous avez travaillé hier pour le renforcer, choisir un passage difficile (même de deux mesures) et le jouer mains séparées pour l’apprendre ou vérifieavec attention sur la partition si vous jouez avec les bonnes nuances un morceau que vous avez déjà dans les doigts, etc… Si par contre vous avez plusieurs heures à disposition, vous pouvez vous atteler à travailler des passages plus longs, plusieurs morceaux ou des problématiques plus complexes.

Jour après jour mon Cahier Magique me donne la satisfaction de sentir qu’à chaque fois que je travaille mon piano je laisse derrière moi des difficultés et que, d’étape en étape, j’avance vers mon but final dans le morceau ou le programme que je prépare. Le sentiment du travail accompli à la fin de chaque journée est déjà une satisfaction qui n’a pas de prix. Mon travail m’aide à concrétiser les valeurs auxquelles je crois et me fait grandir à travers mon cheminement dans la musique. De cette façon, après chaque but atteint, je sens que je suis en possession de ma vie et je n’ai pas la désagréable impression de passer à côté d’elle. 

Déterminer les priorités :

Le grand secret pour que ce type de “liste de tâches” soit efficace,c’est de bien choisir quelles sont les priorités et la juste séquence des étapes à mettre en place pour le bon déroulement de l’apprentissage jusqu’au stade de maturité de l’interprétation du morceau. Cela dépend de ce que vous êtes en train de travailler. Ne laissez pas toujours à demain ce qui est plus difficile à faire! Morcelez les difficultés de manière à vaincre chaque jour un petit bout de ce qui vous fait peur et qui vous semble difficile! Ayez une vision hebdomadaire et mensuelle de ce que vous désirez réaliser et fragmentez votre travail au quotidien de façon à accomplir vos plans.

Et surtout soyez gentils avec vous-même : ne vous donnez pas que des tâches difficiles à faire, mais accordez-vous ici ou là quelque chose de pas trop complexe à jouer. Sinon, ce n’est pas tenable à long terme et vous allez vous décourager.

Patience et persévérance ! Et vous y arriverez !

IMG_3828

Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 réponses à Un truc pour aller toujours de l’avant

  1. Carlos Manuel Lamas de Oliveira dit :

    Merci pous ces paroles, si sages et je vais faire mieux a chaque jour. Mon metode est plus ou moins comme vos me parle, mais je veuz qu’il soit plus et plus… Merci!

  2. Vangelis dit :

    Danna, bonjour de Greece.

    Félicitations pour votre spécial article. Je vous remercie mille fois.

    D’aujourdhui votre nome avec vos propositions seront le thème de jours à mes cours de piano.

    Chacun de vos articles est un trésor.

    Vangelis Kordomoulis

    • danamusca dit :

      Bonjour Vangelis, Merci beaucoup pour vos mots. Je suis très honorée par l’attention que vous apportez à mon Blog. À très bientôt et n’hésitez pas à me poser des questions ou à interagir!

  3. Vangelis dit :

    Bonjour Danna,
    je vous mercis beaucoup,
    vous êtes une superbe collègue !
    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *