Comment bien s’assoir au piano en 7 points

 

e2656f97333262972014a7766ee20a40Notre posture au piano est l’un des éléments les plus importants pour que l’exécution de nos morceaux se passe aussi aisément que possible et sans avoir mal au dos (une angoisse pour certains pianistes). Il est évident que je ne parle pas ici de pathologies qui handicapent certains et qui nécessitent un suivi médical.
Une bonne posture du corps favorise une bonne utilisation du bras en allégeant le travail de la main comme expliqué dans mon article « D’où part le geste quand je joue ».

Chaque fois que vous vous asseyez devant votre piano observez les 7 points ci-dessous, en vous assurant que vous utilisez votre corps de manière optimale :

1-Se placer au milieu de l’instrument, le nez devant le Do Central (qui correspond à la place de la serrure des pianos traditionnels); il y a ainsi une moitié du clavier à droite et l’autre à gauche.

2-Ne s’asseoir que sur le bord du siège (et surtout pas sur l’entier).

3– Placer la chaise (ou le tabouret) de façon à pouvoir déplacer les bras latéralement; s’il faut les croiser, l’espace doit être suffisant devant le ventre.

4-Le dos est droit sans raideur, les épaules sont soutenues par les omoplates. Le bassin est basculé vers l’avant.

5-Le coude forme quasiment un angle droit, et suit le mouvement du bras dans tout ce qu’il fait, suivant la direction indiquée par le placement de la main sur le clavier.

6-Le poignet est dans le prolongement de l’avant-bras, toujours souple, sans toutefois se plier exagérément vers le bas ou vers le haut.

7-Les jambes sont bien posées à plat sur le sol (ou sur la ou les pédales si on les utilise). Pour les enfants dont les jambes n’arrivent pas encore jusqu’au sol on peut mettre un support sous leurs pieds de manière à compenser la différence. Ne pas croiser les jambes, votre stabilité et votre centre de gravité en seraient perturbés.

Autres conseils importants :
La qualité et la stabilité de votre siège de piano sont aussi des facteurs très importants : évitez une chaise bancale, celle-ci ne doit pas bouger (ni tourner) pendant que vous jouez.

Si vous sentez que vous avez du mal à tenir votre bassin vers l’avant, vous pouvez placer un livre sous les pieds à l’arrière de votre siège de manière à l’incliner légèrement vers l’avant. Vous verrez que vous tiendrez votre dos droit plus facilement. On peut également utiliser un coussin ergonomique de ce type :

images 2

Cherchez à être toujours relaxé pendant que vous jouez, votre engagement corporel dans toute intention musicale doit être d’une disponibilité totale (sans nécessairement bouger) et ne doit pas se faire au détriment de votre bon état musculaire.

Si vous sentez des douleurs dans le dos pendant que vous jouez, vous pouvez faire quelques exercices :
-debout : faites des mouvements circulaires avec les bras vers l’avant et vers l’arrière (15 de chaque) pour détendre la musculature du dos.

-toujours debout : penchez-vous en avant en essayant d’attraper la pointe de vos pieds en laissant bien tomber la tête entre vos épaules et revenez à votre posture initiale. Répétez plusieurs fois.

-tournez doucement la tête vers l’épaule droite et vers l’épaule gauche, en détendant bien les épaules. Répétez plusieurs fois.

Attention : tous les mouvements doivent être exécutés avec douceur dans le but d’étirer la musculature sans la brutaliser.

Je vous mets ici une vidéo pour visualiser la bonne posture :

 

Je vous souhaite de jouer sans (plus) jamais avoir mal au dos…

 

 

 

 

Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Comment bien s’assoir au piano en 7 points

  1. Pasquini Sophie dit :

    Bonjour, je viens de reprendre le piano après des années d’abstinence et une douleur fulgurante au dos m’a poussé à lire ces conseils. Je vais les appliquer après un repos de quelques jours. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *