L’un des plus grands pianistes du XXe !

7d51736c378a53bf8888b93244bd5da9Il existe sur le marché d’aujourd’hui beaucoup de précieuses images d’archives. Celles-ci sont parmi les plus chères à mon cœur. Je voudrais les partager avec vous. Ne vous privez pas d’un trésor tel que ces documents !

Il n’est plus là depuis exactement 30 ans (mort suite à une erreur médicale lors d’une banale prise de sang dans un hôpital moscovite) et pourtant, grâce à des incroyables enregistrements live il nous fait vibrer encore. Documents rares et précieux auxquels nous avons la chance d’y accéder grâce à la maison VAI (Video artistis International). 5 DVDs à connaître et à avoir chez soi, un art du piano exceptionnel !

Vous y trouverez dans le volume 1 (enregistré en 1983) : 4466-main_2_205x290
Brahms : Variations Paganini (1er Livre) op.35 ; Brahms : Fantaisies op.116 ; Schumann : Quatre Klavierstücke, Op. 32
 ; Schumann : Etudes symphoniques op.13
Bonus : Mendelssohn: extrait de Romances sans paroles : Duo,
 3ème Livre Op. 38,  et Mendelssohn: Etude en la mineur, Op. 104 b

Volume 2 (enregistré en 1983): DVD_4467
Mozart : Concerto pour piano No. 27 en Si b Maj., K. 595 ; Mozart : Concerto pour deux pianos No. 10 en Mi b Maj., K. 365 ; Mozart : Concerto pour piano No. 27 en Sib Maj., K. 595

Volume 3 (enregistré en 1978) : DVD_4468

Beethoven : Sonate No. 12 en La b Maj., Op. 26 ; Prokofiev : Sonata pour piano No. 3, Op. 28, “ D’après des vieux cahiers ”
, Visions Fugitives Op. 22 :   Huit pièces, 
10 Pièces Op. 12: Prélude ; Rachmaninov : Romance op 38 nr. 3 , Prélude en do # min. Op. 2, Vocalise, Op. 34, Prélude en Si b Maj. Op. 23, Prélude en Sol b Maj. Op. 23, Prélude en Si Maj. Op. 32, Prélude en sol min. Op. 23
Bonus : Scriabine: Etude en do # min. Op. 2, No. 1 ; J.S. Bach: Prélude en si min.Volume 4 (enregistré en 1978) : DVD_4469
Schumann: Quatre Pièces pour piano, Op. 32 ; Brahms: Quatre Ballades, Op. 10 ; Chopin: Polonaise en do min. Op. 40 ; Chopin: Sonate No. 3 en si min. Op. 58 ; Chopin: Etude No. 26 en La b Maj. Op. posth. ; Chopin: Polonaise en La b Maj. Op. 53, “Héroique”

Volume 5 : DVD_4471
Tchaikovsky : Concerto pour piano No. 1 en si b min. Op. 23 (enregistré en 1966) ; Schumann : Concerto pour piano en la min. Op. 54 (enregistré en 1976)
Bonus : Schumann: Arabesque, Op. 18

D’un respect absolu du texte des compositeurs, Gilels va défendre par-dessus tout le répertoire romantique allemand et russe, ainsi que tout le répertoire de la première moitié du XXe.

Emil Grigorievitch Gilels nait à Odessa en Ukraine en 1916. Après des études dans sa ville natale auprès de Joseph Tkatch (un disciple du français Raoul Pugno, dans la tradition de l’enseignement de Chopin), puis de Mme Berta Reingbald qui fut son guide le plus déterminant de ses propres dires, il fut admis au Conservatoire Tchaikovski de Moscou (dans lequel il est admis en 1935) dans la classe de l’un des plus fameux pédagogues du piano de son époque et de tous les temps : Heinrich Neuhaus. En 1938 déjà, il gagne le premier Prix au Concours Eugène-Ysaÿe à Bruxelles (dont est issu le concours Reine Elisabeth de Belgique), ce qui va lui permettre de devenir lui-même professeur au Conservatoire Tchaikovski de Moscou et commencer une carrière internationale de concertiste. Gilels a pu toute sa vie se produire dans le monde entier, un fait rare sous le régime politique de l’Union Soviétique de l’époque. Il n’a jamais désiré s’exiler.

Il y a malheureusement très peu de documents en français sur sa passionnante vie. C’est dommage pour un artiste qui a joué dans le monde entier.   Vous pouvez trouver sa biographie prodigieuse sur http://www.emilgilelsfoundation.net (site seulement en allemand et anglais).

Bonne lecture et bonne écoute !

Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *