Le professeur : un ami ?

20150527_193355Il n’y a de bons professeurs que ceux en qui subsiste la révolte de l’élève. Edmond Gilliard

Les rapports humains ont beaucoup changé dans la société ces dernières vingt années et avec eux les rapports professeur-élève. Le mot maître est devenu presque honteux et je me rappelle qu’il n’y a pas si longtemps l’éducateur pouvait frapper le disciple (parfois à l’aide d’une règle) sans que cela ne choque qui que se soit. Mais heureusement, les moeurs ont changé ! Les rapports des forces ne sont plus les mêmes.

Mais alors, aujourd’hui, quel est la plupart du temps la relation professeur-élève dans le cadre d’un cours individuel, comme c’est le cas des cours de piano ?

Peu importe l’âge qu’il a, l’étudiant attend d’un professeur qu’il puisse le guider selon ses besoins, dans un processus qui le mènera petit à petit et sans trop d’effort de sa part, vers l’acquisition de la matière souhaitée.

Mais, selon un modèle que le monde sportif (très présent dans nos vies depuis au moins un demi-siècle) nous a indiqué, une leçon se passe dans le rapport commercial suivant : je paye, donc j’ai droit aux informations. Le prof-coach doit être toujours encourageant et essayer de motiver continuellement l’élève. Par ailleurs, il doit trouver par tous les moyens les stimuli qui fassent que son élève veuille toujours persévérer.

C’est le rôle essentiel du professeur d’éveiller la joie de travailler et de connaître. Albert Einstein

N’oublions pas que dans une leçon de type cours de piano il y a deux personnes. Et donc, les deux doivent apporter leur contribution. Rien ne peut se construire si seul le professeur est actif ; rien ne peut évoluer si l’élève n’y met pas du sien. Le meilleur professeur et les meilleurs conseils au monde ne servent à rien sans la contribution de l’étudiant. Le vice versa est évidemment valable.

La compétence pédagogique généralement acquise au cours d’une formation spécialisée ne prépare pas vraiment un futur enseignant à la réalité des cours à venir. La matière enseignée n’est qu’un aspect de ce qui se passe lors d’une leçon. L’élève vient au cours avec son ÊTRE au complet, soit son histoire personnelle, son vécu, son tempérament, ses désirs, etc. Le professeur ne peut pas juste se contenter de déverser à l’étudiant les informations du jour sans prendre en considération la complexité de l’être qu’il a en face de lui.

Enseigner est une responsabilité dans un rapport de protection quasi parentale. Indiquer un chemin, mais sans chercher à influer sur la personnalité de l’élève : voilà qui n’est pas facile…

La casquette d’un professeur de piano est multiple : musicien, enseignant, historien, psychologue, coordinateur, administrateur, diplomate, humoriste, dessinateur, parfois nutritionniste, gardien et parfois nurse. Et…AMI.

Un ami qui soutient, qui encourage, à l’écoute, qui se préoccupe du bien-être de l’élève. Et comme un ami le fait parfois, le professeur, avec beaucoup de bienveillance, doit dire aussi certaines choses qui ne font pas forcément plaisir à entendre, il doit faire sortir l’élève de son cercle de commodités pour l’aider à progresser.

A chacun de trouver le ton à utiliser, le degré de familiarité, la distance exacte dans le respect mutuel réciproque. Mais c’est une évidence pour moi que le désir d’aider l’élève à progresser n’est pas lié simplement à un rapport pécuniaire. La transmission d’un savoir à autrui est un don de soi qui va bien au delà d’un simple rapport à un minutage convenu.

Bien sûr, ça ne se passe pas toujours de manière idéale, élève et professeur ne se comprennent pas forcément. Il y a une alchimie mystérieuse qui se produit ou non, les attentes respectives ne sont pas toujours convergentes.

Comme tout professeur, j’ai d’abord été dans la peau de l’élève de nombreuses années. Aujourd’hui, j’ai sur les épaules l’habit de professeur mais je me sens continuellement une apprentie, grâce à mes élèves.

Si j’aime tant ce métier c’est parce que mes élèves m’aident tous les jours à me surpasser, à réfléchir à de nouvelles solutions, à réinventer ma façon d’expliquer, à diversifier mes connaissances ; ils me donnent en permanence l’occasion d’évoluer, ils me font me découvrir moi-même jour après jour. Et pour cela je leur serai toujours reconnaissante. Ils ont toute ma gratitude !

Un grand Merci à tous !

Deux citations que j’aime beaucoup :

Seuls les bons professeurs forment les bons autodidactes. Jean-François Revel

 Ce sont les élèves les moins doués qui forcent les professeurs à mieux enseigner. Malcolm Forbes

Photo : je vous présente quelques uns des élèves de ma classe à l‘Institut de Ribaupierre à Lausanne, lors de notre dernière audition.

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Le professeur : un ami ?

  1. Anonyme dit :

    Trop belle la photo! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *