5 Manières de motiver votre enfant à s’entraîner sur son instrument!

bcfa8dad35319d2fa65eca9fb2efefbd

Le piano est un instrument magnifique qui, lorsque nous plongeons les doigts dans le clavier, nous donne des sons sur lesquels nous pouvons soit improviser, soit jouer un morceau déjà composé, dont la partition se trouve devant nous.

Oui, mais voilà : comment faire pour que les doigts et la tête puissent enchaîner les notes les unes aux autres avec facilité pour notre plus grande satisfaction, avec pour résultat de pouvoir jouer un morceau de notre choix?

Lorsqu’un enfant apprend le piano, dans la plupart des cas il va se faire aider par un plus grand que lui : un guide. Un professeur ou un membre de la famille (parents, frère ou soeur, tante, oncle, grand-mère ou grand-père…etc) lui montrera comment s’y prendre. Entre une leçon et la suivante, pour que les nouvelles informations et les nouveaux réflexes se mettent en place et soient assimilés, il n’y a pas d’autre solution que de rejouer plusieurs fois un passage, voire le morceau entier selon les indications données par le « guide » durant la leçon. Il n’y a qu’ainsi que les progrès vont être constatés.

Comment peut-on stimuler un enfant à le faire :

1) Ayez toujours à l’esprit que pour faire des progrès il ne faut jamais compter le nombre d’heures passées devant l’instrument. On peut s’entraîner quotidiennement durant 3 heures sans aucun bénéfice. Comme il n’est pas difficile de le comprendre, si quelqu’un joue sans se concentrer non seulement il n’apprend rien, mais plus grave encore : il va apprendre de mieux en mieux les fautes qu’il commet à répétition et qu’il ne corrige pas par manque de vigilance ou de bonne méthode. Parfois, 5 minutes en état de totale concentration valent mieux qu’1 heure l’esprit ailleurs.

Chaque jour, au moment choisi dans la journée pour une séance d’entraînement, nous devons réévaluer le taux d’énergie dont nous disposons. Nous allons nous adapter à notre état fluctuant (puisque nous ne sommes pas des machines, n’est-ce pas?).

2) Pour ce qui est des cours hebdomadaires, je conseille à mes élèves de bien réfléchir à l’organisation de leur semaine et de planifier chaque jour différemment leur temps d’exercice en fonction des autres activités de la journée. Souvent j’ai vu des parents exiger de leur enfant un entraînement d’une heure quotidienne sans prendre en considération l’état de fatigue de celui-ci. Cela ne donne jamais de bons résultats à la longue, du moins selon mon expérience.
Mais il ne faut pas renoncer à un jour de congé de temps à autre, sans sentiment de culpabilité. Le fait d’avoir des jours de pause permet de se changer les idées et de retourner vers le piano avec un peu de distance, ce qui va avoir pour effet de faire mûrir ce qu’on était en train d’apprendre. Il va sans dire que trop de jours consécutifs de congé font perdre tout l’acquis gagné au prix de longs efforts auparavant.

Mais il est aussi important de comprendre qu’il est très difficile de faire des progrès au piano si l’on s’entraîne peu de fois dans la semaine.
Le secret est la régularité. Tout comme on prend l’habitude de se laver les dents après chaque repas, de la même façon on s’habitue à jouer régulièrement durant la semaine. Les habitudes s’installent plus vite qu’on ne le croit.

3) Parfois c’est l’enfant qui a souhaité jouer du piano, d’autres fois ce sont les parents qui ont choisi pour lui cette activité, souhaitant un complément de formation de vie, un cheminement enrichissant et stimulant. Ils ont bien raison, à mon avis! Mais pour que l’enfant joue avec plaisir de l’instrument choisi, il doit construire progressivement son propre monde en loin avec la musique; un univers qui lui appartienne, un monde privilégié, vivant, avec des personnages et des paysages que la musique va lui révéler. Il sera un habitant de la « Planète Musique » en quelque sorte.
Et pour créer ce monde, je conseillerais de lui montrer et lire avec lui des livres pour les petits (et moins petits) sur des sujets musicaux. Il existe dans les librairies, au rayon enfants, des ouvrages sur les compositeurs ou sur les instruments. De même il pourrait être stimulant de regarder jouer d’autres enfants du même âge, sur le vif ou sur internet, pourquoi pas ? Il existe maintenant sur la toile beaucoup de films comiques de quelques minutes avec des pianistes qui nous régalent de leurs sketches.

Si votre enfant s’amuse spontanément en pratiquant des jeux d’improvisation ou en créant ses propres morceaux, encouragez-le à développer cette pratique et surtout à vous les faire entendre. De cette façon la musique habitera son imagination, laquelle ne cessera de se développer.

4) Nous vivons tous à travers le regard des autres et c’est encore plus important quand il s’agit du regard de nos proches. Pour être stimulé, un enfant a besoin de savoir si vous pensez qu’il a fait des progrès.

Ne l’accompagnez pas forcément pendant sa séance d »entraînement (ou seulement au tout début; il doit progressivement se responsabiliser) mais ne manquez pas de lui montrer que l’avez écouté et dites-lui s’il a amélioré tel ou tel aspect de son jeu ou de son morceau. Il saura qu’il ne l’a pas fait en vain et ses efforts sont visibles.
La mise en valeur de ses progrès est un élément clé qui rehaussera son estime de lui-même et, par la même occasion, lui donnera envie de persévérer.

5) Dans le même ordre d’idées, je vous propose d’organiser avec lui des mini-concerts dans lesquels il pourra montrer ce qu’il a appris. Pour commencer : devant ses poupées ou ses peluches préférées….Si ça ne lui fait pas peur, devant une ou plusieurs personnes de la famille avec lesquelles il se sent en confiance. Et s’il ne s’y oppose pas, devant d’autres personnes qui font partie d’un cercle plus élargi de connaissances. De cette façon, l’apprentissage d’un ou de plusieurs morceaux a une finalité stimulante et enrichissante surtout si le point 4) vient renforcer cette expérience.

6d0a1a5c793a6d09fa3545566362da00

Les adultes qui pratiquent le piano peuvent appliquer les mêmes conseils avec les mêmes bénéfices (peluches en moins…ou peut-être pas :-))

Dans mon article « La clé pour faire des progrès » j’explique comment apprendre un morceau avec des vrais résultats visibles rapidement.

N’hésitez pas à me faire partager vos expériences ou à me poser des questions.

À lire également :

6 signes que votre enfant est prêt pour des leçons de piano

Comment rester motivé durant l’année ?

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à 5 Manières de motiver votre enfant à s’entraîner sur son instrument!

  1. Félicitations Mme Dana. Votre site est un trésor inestimable. Merci mille fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *